La cible du lobby de l’alcool : les jeunes

par

L’année 2015 restera, sans conteste, comme celle de la grande offensive du lobby de l’alcool, pour promouvoir sans contrainte ses produits et inciter à les consommer sans interférence des acteurs de la santé. Dès lors, la protection de la jeunesse, qui est l’objectif explicite de la loi Evin de 1991, apparaît comme une entrave au marché, un obstacle à éliminer. Pourtant, la consommation d’alcool, comme celle du tabac, autre produit licite, comporte des risques sanitaires et sociaux, et a un coût pour la société, que le lobby de l’alcool s’efforce de minorer sinon d’occulter.

Les raisons de l’offensive actuelle

L’offensive actuelle du lobby de l’alcool s’appuie sur plusieurs éléments :

– L’évolution des modes de consommation : les boissons alcooliques, et en particulier le vin, n’accompagnent plus systématiquement tous les repas. La consommation de vin est en baisse depuis plusieurs décennies même s’il reste le produit le plus consommé et de loin (58 % de la consommation annuelle d’alcool pur).

– La consommation occasionnelle et festive, notamment en fin de semaine, se substitue à la consommation régulière, en particulier chez les jeunes.

– La publicité et le marketing exacerbent la concurrence entre les produits.

– La concurrence internationale (vins de l’hémisphère Sud) à laquelle la production française ne s’était pas préparée.

L’ensemble de ces facteurs traduisent le passage d’une économie de rente (tout le monde boit du vin français tous les jours) à une économie de compétition. Par ailleurs, le contexte idéologique ambiant conduit à considérer que la protection du consommateur est une entrave à la conduite des affaires.
Dès lors, le cadre équilibré de la loi Evin, qui permet l’information sur les produits mais en encadre les modalités pour protéger la santé, notamment la santé des jeunes, est uniquement considéré comme un obstacle à faire sauter.

Suite sur le site de l’ANPAA :

Décryptage n°4 – 2015

 

 

 

 

Laisser un commentaire

D'autres articles

Revue de presse

L’année 2015 restera, sans conteste, comme celle de la grande offensive du lobby de l’alcool, pour promouvoir sans contrainte ses produits et inciter à les consommer sans interférence des acteurs de la santé. Dès lors, la protection de la jeunesse, qui est l’objectif explicite de la loi Evin de 1991, apparaît comme une entrave au […]

Le 20 octobre 2018
Actu

L’année 2015 restera, sans conteste, comme celle de la grande offensive du lobby de l’alcool, pour promouvoir sans contrainte ses produits et inciter à les consommer sans interférence des acteurs de la santé. Dès lors, la protection de la jeunesse, qui est l’objectif explicite de la loi Evin de 1991, apparaît comme une entrave au […]

Le 6 octobre 2018
Revue de presse

L’année 2015 restera, sans conteste, comme celle de la grande offensive du lobby de l’alcool, pour promouvoir sans contrainte ses produits et inciter à les consommer sans interférence des acteurs de la santé. Dès lors, la protection de la jeunesse, qui est l’objectif explicite de la loi Evin de 1991, apparaît comme une entrave au […]

Le 27 septembre 2018
Revue de presse

L’année 2015 restera, sans conteste, comme celle de la grande offensive du lobby de l’alcool, pour promouvoir sans contrainte ses produits et inciter à les consommer sans interférence des acteurs de la santé. Dès lors, la protection de la jeunesse, qui est l’objectif explicite de la loi Evin de 1991, apparaît comme une entrave au […]

Le 26 septembre 2018

Suivez l'actualité de l'OTCRA,
inscrivez-vous à la newsletter!

Inscription prise en compte, merci!

Pin It on Pinterest

Share This