L’exposition aux écrans

par
Selon l’Autorité de régulation des communications (ARCEP), 93% des 12-17 ans étaient équipés d’un téléphone portable en 2016. Ces chiffres reflètent bien le raz-de-marée technologique qui s’est emparé de toute la population et plus particulièrement des jeunes. Sur un sujet pour lequel on manque encore de recul, le bon sens et le principe de précaution sont de mises.

Les temps d’usage des écrans par les enfants apparaissent aujourd’hui souvent excessifs, générant des dommages et détournant l’enfant d’autres activités jugées essentielles pour son développement psychique, physique et émotionnel. La limitation du temps d’exposition des enfants aux écrans, selon les derniers sondages d’opinion disponibles, fait largement consensus au sein de la société. Il est également devenu un objectif partagé par plusieurs politiques publiques – éducation et réussite scolaire, prévention sanitaire, soutien aux familles.

Chiffres clés

En 2016, 93 % des 12-17 ans disposaient d’un téléphone portable, contre 72 % en 2005, selon le baromètre du numérique établi par l’Arcep, l’Autorité de régulation des communications.

Selon une enquête Ipsos (Junior’s connect), les 13-19 ans passaient en moyenne 15 h 11 par semaine sur Internet en 2017, soit 1 h 41 de plus qu’en 2015. Les plus jeunes sont également concernés puisque les 7-12 ans passent en moyenne 6h10 sur le Web par semaine (soit 45 minutes supplémentaires par rapport à 2015) et les 1-6 ans 4h37 (soit 55 minutes supplémentaires par rapport à 2015).

D’après une enquête réalisée par la Cnil en juin 2017, 63 % des 11-14 ans étaient inscrits sur au moins un réseau social.

Selon cette même enquête, YouTube est le premier réseau social fréquenté par les 13-19 ans. Ainsi, 79 % y possèdent un compte. Ils sont 77 % sur Facebook et 57 % sur Snapchat.

Selon un sondage OpinionWay réalisé pour Xooloo en 2016, 77 % des parents ont tenté de réglementer l’utilisation du smartphone par leurs enfants. Ainsi, 19 % déclarent avoir déjà menacé de confisquer définitivement l’appareil, tandis que 20 % ont envisagé de recourir ou recourent à un logiciel de contrôle parental.

 

Source : L’exposition aux écrans

D'autres articles

Actu

Selon l’Autorité de régulation des communications (ARCEP), 93% des 12-17 ans étaient équipés d’un téléphone portable en 2016. Ces chiffres reflètent bien le raz-de-marée technologique qui s’est emparé de toute la population et plus particulièrement des jeunes. Sur un sujet pour lequel on manque encore de recul, le bon sens et le principe de précaution […]

Le 4 août 2018
Actu

Selon l’Autorité de régulation des communications (ARCEP), 93% des 12-17 ans étaient équipés d’un téléphone portable en 2016. Ces chiffres reflètent bien le raz-de-marée technologique qui s’est emparé de toute la population et plus particulièrement des jeunes. Sur un sujet pour lequel on manque encore de recul, le bon sens et le principe de précaution […]

Le 15 juin 2018
Liens utiles

Selon l’Autorité de régulation des communications (ARCEP), 93% des 12-17 ans étaient équipés d’un téléphone portable en 2016. Ces chiffres reflètent bien le raz-de-marée technologique qui s’est emparé de toute la population et plus particulièrement des jeunes. Sur un sujet pour lequel on manque encore de recul, le bon sens et le principe de précaution […]

Le 14 juin 2018
Actu

Selon l’Autorité de régulation des communications (ARCEP), 93% des 12-17 ans étaient équipés d’un téléphone portable en 2016. Ces chiffres reflètent bien le raz-de-marée technologique qui s’est emparé de toute la population et plus particulièrement des jeunes. Sur un sujet pour lequel on manque encore de recul, le bon sens et le principe de précaution […]

Le 14 juin 2018

Suivez l'actualité de l'OTCRA,
inscrivez-vous à la newsletter!

Inscription prise en compte, merci!

Pin It on Pinterest

Share This