Pratiques sportives à risque

Pratiques sportives et prévention des conduites à risque (Dr Olivier Middleton)

Les comportements de prise de risque chez les jeunes semblent s’intensifier et font l’objet d’un certain nombre de publications, de communications et d’actions de prévention (Le Breton, 2002; Venisse et al., 2002 ; Michel, 2001).

Qu’il s’agisse de la consommation de substances psychoactives, des troubles du comportement alimentaire, d’actes de violence, voire de certaines pratiques sportives, la recherche du risque est devenue, pour certains, un mode de vie. Ces comportements, qui répondent le plus souvent à un besoin d’émancipation et de construction de la personnalité, ont des conséquences souvent néfastes lorsqu’ils accompagnent un mal-être persistant et un déficit de l’estime de soi (Le Breton, 2002; Michel, 2001).

Si, pour Le Breton, les conduites à risque, jeux symboliques ou réels avec la mort, sont un dernier sursaut pour se mettre au monde et accoucher de soi dans la souffrance, les pratiques sportives extrêmes offriraient également une voie d’intégration en permettant de fuir la routine du quotidien.


Pratiques sportives et consommation d’alcool, tabac, cannabis et autres drogues illicites. Analyse réalisée à partir des données de l’enquête ESPAD 99 (Arvers & Choquet, 2003)

Pratiques sportives et conduites de violence. Analyse réalisée à partir des données de l’enquête ESPAD 99 (Choquet & Arvers, 2003)


Cette catégorie ne contient pas encore d'articles!

Suivez l'actualité de l'OTCRA,
inscrivez-vous à la newsletter!

Inscription prise en compte, merci!

Pin It on Pinterest