Tabac

C’est la nicotine, présente dans les cigarettes, qui est le composé addictogène (qui développe une accoutumance). Elle est absorbée par le poumon et passe très rapidement (en moins de 10 secondes) au cerveau par la circulation sanguine. Vu cette vitesse de transmission, le fumeur ressent très rapidement les effets de la nicotine. Elle est beaucoup plus lente pour la cigarette électronique.

  • Dans le cerveau, la nicotine touche plusieurs zones et déclenche des changements dans tout le corps : accélération du rythme cardiaque, augmentation de la tension artérielle, contraction des vaisseaux sanguins, chute de la température des mains et des pieds. Ces effets sont autant de tensions pour le corps.
  • La nicotine est toxique : un adulte peut mourir de l’ingestion d’une dose de 0,05 gr de nicotine pure. Pour les enfants, avaler une seule cigarette est mortel.
  • Les effets toxiques apparaissent déjà lorsqu’une personne fume sa première cigarette. Les conséquences habituelles sont la toux, les nausées, une irritation de la gorge, et les yeux rouges et pleins de larmes, autant de signes que le corps « se bat » contre la substance toxique.
  • A part la nicotine, les cigarettes et la fumée de cigarette contiennent environ 3 700 produits chimiques nocifs ; 40 de ces produits sont cancérigènes. Parmi ces substances, l’on compte l’ammoniaque, l’arsenic, le goudron, l’hydrogène, le cyanure, le monoxyde de carbone et le butane. L’arsenic, par exemple, est utilisé pour empoisonner les rats et l’ammoniaque entre dans la composition des détergents.
  • Fumer du tabac est la plus grande cause évitable de décès et de maladie en Europe. En fait, 650 000 Européens (78 000 français) et plus de 4 millions de personnes dans le monde meurent chaque année du tabagisme.
  • Chaque cigarette fait perdre 11 minutes de vie à un fumeur.

Pour certains, un des effets possibles est le côté « déstressant » de la cigarette. Or elle ne  ne détend pas en ; elle ne réduit pas le stress. En fait, les effets que les fumeurs ressentent comme de la relaxation ou un allégement du stress sont plutôt une réduction des symptômes de sevrage tels que la nervosité et les problèmes de concentration. Le sentiment de nervosité est, en fait, une conséquence du fait  de ne pas fumer et ne peut disparaître qu’en fumant.

Fumer provoque sur le moment des irritations à l’estomac. La nicotine contenue dans les cigarettes et le tabac provoque assez rapidement une constriction des vaisseaux sanguins [c’est pourquoi fumer après le sport est vraiment mauvais pour la santé]. Les battements de cœur augmentent très légèrement, ce qui, au début, donne une sensation agréable aux fumeurs. Ceci explique également les extrémités froides : les doigts et pieds se refroidiront plus rapidement, les vaisseaux sanguins étant déjà rétrécis dans ces parties-là du corps.

Si vous fumez plusieurs cigarettes à la suite, une envie de vomir et des vertiges peuvent survenir. Ce sont les symptômes de surdosage en nicotine. C’est comme si votre cerveau vous informe qu’il n’a plus de place pour ranger la nicotine que vous lui envoyez via vos cigarettes.

L’accoutumance

~ La nicotine est un stupéfiant qui crée une forte dépendance. 60%  à 80%  des fumeurs sont véritablement dépendants de la cigarette.

~ Les symptômes de sevrage, ce que l’on ressent après avoir arrêté de fumer, sont :

  • nervosité
  • agitation
  • déprime
  • problèmes de concentration et troubles du sommeil
  • augmentation de l’appétit (d’où la fréquente prise de poids)

~ Il est très difficile d’arrêter de fumer : la plupart des fumeurs qui souhaitent arrêter de fumer échouent plusieurs fois. A l’adolescence, fumer fait rapidement naître des signes de dépendance, quelques jours seulement après les premières cigarettes.

 La condition physique et santé

~ Le monoxyde de carbone est un gaz particulièrement toxique qui se retrouve dans la fumée de cigarette. Il réduit le transport de l’oxygène vers les organes. La perte d’oxygène se solde par une perte d’énergie et de condition physique, et ces effets interviennent déjà à peine la cigarette terminée. Un exemple clair de cette perte d’oxygène est le fait de se sentir hors d’haleine plus rapidement pendant le sport ou en montant les escaliers. La cigarette après effort physique n’est pas du tout recommandée !

~ Le goudron est le résultat du processus de combustion. Fumer un paquet par jour équivaut à ingérer un verre de goudron pur par an. Le goudron s’accroche aux poils microscopiques qui se trouvent dans la trachée-artère et recouvre lentement le poumon, ce qui provoque toux et infection de l’ensemble de l’appareil respiratoire.

~ Le risque le plus grave et le mieux connu pour la santé est le cancer. Le cancer du poumon, mais aussi d’autres types de cancers tels que ceux de la trachée, des reins ou du pancréas.

~ Les maladies cardiovasculaires et les problèmes de vaisseaux sanguins se développent car la nicotine contracte les vaisseaux sanguins et augmente le rythme cardiaque. A terme, cela peut entraîner l’impuissance sexuelle mais aussi provoquer un arrêt cardiaque.

 Les sens et image

~ Une moins bonne circulation sanguine entraîne une dégénérescence de la peau. Comparée à celle des non-fumeurs, la peau de certains fumeurs est grise et pâle. Leurs rides se développent plus tôt et ils ont plus d’impuretés.

~ Les vêtements et les cheveux sentent mauvais, les dents et les doigts jaunissent. Les fumeurs ont plus de problèmes de dents et de gencives.

~ L’odorat et le goût sont altérés.

 Les filles et les menstruations

~ Allier une pilule contraceptive et la consommation de tabac augmente les risques de problèmes circulatoires chez les filles : thromboses (formation d’un caillot dans un vaisseau sanguin ou dans le cœur), crises cardiaques ou attaques cérébrales.

~ Fumer pendant la grossesse réduit le poids du bébé, ralentit la croissance du fœtus et augmente les risques de naissance prématurée et de mort subite du nourrisson.

 L’environnement et… l’argent

~ La fumée de cigarette est l’une des pollutions de l’air les plus dangereuses. « Fumeur passif » est l’expression que l’on emploie pour décrire les personnes qui ne fument pas elles-mêmes mais qui inhalent la fumée d’autrui.

~ Pendant la production du tabac, la chaleur est nécessaire pour sécher les feuilles. Pour produire cette chaleur, il faut cinq fois le poids des feuilles de tabac en bois de chauffage (souvent des essences de bois tropicales).

~ Les cigarettes sont chères. Pour voir combien ça vous coute, cliquez ici : https://www.tabac-info-service.fr/J-arrete-de-fumer/Je-fais-le-point-sur-ma-consommation-et-mes-habitudes/Le-cout-de-ma-consommation2

 

Les jeunes et le tabac

Les ’jeunes fumeurs’ représentent les 18 à 34 ans : 54% fument, alors que la proportion des fumeurs de 25 à 75 ans est de 29%. Malgré le fait qu’ils soient encore beaucoup à fumer, ils le sont d’autant plus à vouloir arrêter ! Près de 6 fumeurs sur 10 souhaitent arrêter de fumer (dont 30% dans les 12 prochains mois). Mais « arrêter de fumer, c’est pas quand je veux ! » : même si 75% des fumeurs ont tenté d’arrêter pendant au moins 8 jours, seuls 10% des fumeurs ont réussit à arrêter de fumer au cours de ces 3 dernières années (de 2012 à 2015). C’est quelque chose qui peut être difficile pour beaucoup : seuls 3 à 5% des fumeurs ont arrêté de fumer sans aucune aide [référence].

32% de jeunes de 17 ans fument tous les jours.

 

Le Saviez-vous ?

 Dans une chicha entière, il y a l’équivalent d’une quarantaine de cigarettes.

Ils en parlent

Actu

Facebook Twitter Google+ Pinterest Gmail Print Friendly reddit LinkedIn Cet atelier est organisé dans le cadre du projet de Soutien au Plan d’action régional de la Cedeao en matière de lutte contre le trafic illicite de stupéfiants, l’abus des drogues et la criminalité organisée qui y sont liée, financé par l’Union Européenne et mis en […]

Le 12 septembre 2018
Liens utiles

Facebook Twitter Google+ Pinterest Gmail Print Friendly reddit LinkedIn « Le meilleur moyen de dire non à la cigarette est de savoir pourquoi c’est dégueu! Valide tes connaissances et garde les arguments qui te semblent les plus efficaces pour refuser ta première cigarette ou encourager tes proches à ne pas se laisser piéger. » C’est en ces […]

Le 14 juin 2018
Actu

Des dépendances peuvent survenir à tout moment de l’existence, mais la période de 15 à 25 ans est la plus propice à leur émergence. Le comportement à risque des adolescents et des jeunes adultes facilite en effet les premières expériences, et l’usage précoce de drogues expose à un risque accru d’apparition d’une addiction par la […]

Le 21 mars 2018
Actu

Le 6 février 2018, présentation par l’Observatoire français des drogues et toxicomanies (OFDT) des premiers résultats de l’étude ESCAPAD (9ème édition), menée pendant la Journée Défense Citoyenneté (JDC) dans les Centres du service national. En mars 2017, 46 054 garçons et filles scolarisés ou non ont répondu à un autoquestionnaire anonyme, permettant de suivre l’évolution […]

Le 6 février 2018

Suivez l'actualité de l'OTCRA,
inscrivez-vous à la newsletter!

Inscription prise en compte, merci!

Pin It on Pinterest